es DSC_6239réduitenCompositeur et électroacousticien

Après des études scientifiques et musicales à Paris et à Bordeaux, Christophe Havel choisit de s’installer à Bordeaux où il participe activement à la vie musicale, en particulier avec l’association Proxima Centauri dont il est membre fondateur et co-directeur artistique, et avec le Scrime dont il a reprit la direction artistique en septembre 2011. Depuis 1991 il y enseigne la composition électroacoustique au Conservatoire à Rayonnement Régional.

Dans ses premières œuvres instrumentales – Oxyton (1991), Omotesis (1991), RamDam (1992), son écriture très expressive reflète la marque de l’expérience électroacoustique aussi bien dans le travail de la matière sonore – en particulier dans le détail de l’écriture morphologique – que par l’utilisation des technologies nouvelles aux différents stades de l’élaboration de l’œuvre. Son œuvre associe alors très souvent un dispositif instrumental à un dispositif électroacoustique agissant en direct, comme dans S (1994) qui obtint le 1er prix au 6ème concours de composition électroacoustique de Braunschweig en 1995.

En réaction au caractère très expressif de ses premières œuvres, il oriente son travail vers la composition de structures dynamiques où les matériaux harmonique et rythmique jouent un rôle prépondérant et participent activement à la dynamique formelle, ce qui confère aux œuvres de cette période – IT ! (1998), ÆR [la danse] (1994), CINETIC (2000) – un caractère très plastique. Plus récemment sa démarche s’est focalisée sur l’utilisation d’une grammaire gestuelle permettant d’appréhender le phénomène sonore dans sa globalité – Dissidences (2008), Eden (2009), XX (2010), XY (2010), que ce soit dans une situation instrumentale ou électronique.

Dans sa série des métamorphoses, amorcée en 2000, il développe une écriture mettant en relation l’instrumentiste et l’ordinateur dans des structures ouvertes utilisant essentiellement des sonorités synthétiques. Dans cette perspective, il est l’initiateur d’une recherche au Scrime (Studio de Création et de Recherche en Informatique et en Musique Electroacoustique) sur la captation du geste du percussionniste. En 2004 il est nommé chercheur associé au LaBRI (Laboratoire Bordelais de Recherche en Informatique).

Sa carrière de compositeur et de musicien électroacousticien s’accompagne de diverses expériences pédagogiques. Ainsi, de 1994 à 1998 il enseigne les esthétiques musicales contemporaines au Cefedem et de 1999 à 2004 il est chargé de cours en acoustique musicale à l’Université de Musicologie de Bordeaux III. En 2003 il est nommé professeur de composition à l’Ecole Supérieure de Musique de Catalogne à Barcelone (esmuc) et de 2004 à 2011 il rejoint l’équipe professorale de Musikene, l’Ecole Supérieure de Musique du Pays Basque à San Sebastian, comme professeur de composition électroacoustique.

Télécharger la biographie